LA CRÉATION

DossierAnkou-3.jpg

La BatYsse a pour volonté de permettre à des artistes en lien avec les Arts de la Marionnette (marionnettistes, metteur en scène, danseurs, comédiens, circassiens etc...) de venir initier ou poursuivre entre les murs de la maison Baty leur projet de création en cours. Si les espaces de la maison Baty ont été conçus pour héberger en leur sein ces artistes, ils ne sont pas toujours en mesure d’offrir un outil de travail pleinement adapté aux divers processus de création (salle de répétition, atelier de construction etc...). Aussi La BatYsse a développé trois types de résidences :


• celles accueillant des artistes aux premiers pas de leur projet
• celles accueillant des artistes travaillant à des formes légères ou sur un aspect seulement de leur création et pouvant s’adapter aux espaces de la Maison Baty
• celles accueillant des artistes ayant besoins d’espaces de travail équipés (type plateau de théâtre) ou beaucoup plus vastes que ceux de la maison Gaston Baty. Ces résidences sont alors proposées à d’autres lieux partenaires, accueillis et co-réalisés avec ceux-ci (Centre culturel de la Buire à l’Horme, Quelque p’arts (CNAR), l’ancien Moulinage des rivières de Pélussin)

Les résidences de création

7A5A0919.jpg

Les résidences de soutien aux jeunes compagnies

7A5A0398.jpg

Depuis 2015, La BatYsse a réduit le nombre de compagnies accueillies en résidence, privilégiant l’accompagnement de quelques compagnies revenant à différentes étapes de leur processus de création. Ce soutien plus régulier a permis aux artistes de bénéficier d’un accompagnement plus suivi et conséquent, les collaborations artistiques ou techniques pouvant s’exprimer dans la durée, comme les relations avec le public ou les structures socio-éducatives ou culturelles associées au projet.

La BatYsse ouvre également les portes de la maison Gaston Baty à de jeunes compagnies régionales travaillant dans le champ des Arts de la Marionnette dans l’idée de favoriser les énergies favorables à un développement exigeant de ces arts dans la région.

La Trouée (63) – Les Affreux
Justine Macadoux et Caroline Demourges (69) – temps de recherche
Collapse (69) –
Dans la vallée des pommes

Jorge Agudelo & Perrice Capon (08) – Monsieur Cailloux
La Bobine (69) - Mafericotupi
Les Décintrés (01) – La Collection Shackleton & S.I.M.
Les Désaxées (69) - Visage(s)
Contes en Ombres (42) -  Rosa Lune

Emmeline Beaussier (42) – Trois pommes...
La Station Magnétique (34) – Traité de mécanique bancale
Teatro della Rondine (Italie)  – Ankou & Lupus in Fabula
Cie Fanchon Ciguë (67)
Riserva Canini Teatro (Italie) –
Vides
Kiosk Théâtre (39) – Wunderkammern & Tella
La Pendue (38) – Tria Fata
Juscomama (69) – Géométries du dialogue
Le Projet D (39) – Hors contrôle & La Traque (avec Quelque P’Arts-Centre National des Arts de la Rue)
L’Ateuchus (67) –
L’Ombre du Roi, Buffalo boy & Prélude à la fuite
Laura Silanpäa (Finlande) - Crabe

 

IMG_1775.jpg

Les apéros-rencontres

A chaque fin de résidence une rencontre est organisée entre les les artistes invités et les spectateurs de la BatYsse. Ce moment d’échange et de partage prend des forme diverses au gré des envies des artistes (étape de travail, atelier ouvert, présentation d’ouvrages, discussion à bâtons rompus...). Ces temps permettent à ces derniers d’avoir des retours sur leur travail en cours et aux spectateurs de prendre une part active dans un processus de création. C’est aussi et avant tout un moment convivial qui permet de tomber les barrières entre artistes et publics et de donner un rapport direct et démythifié aux œuvres artistiques.